Site Loader

Au fur et à mesure que la technologie numérique évolue, les cybercriminels affluent. En effet, de nouveaux types de cyberattaques se développent tous les jours et deviennent de plus en plus dangereux. Parmi les plus courants, le « cheval de Troie », qui est devenu un virus très prisé par les pirates informatiques. Voici les informations importantes à ce sujet afin de vous mettre en garde.

En quoi consistent les actions du Cheval de Troie ?

Un cheval de Troie est une sorte d’application malveillante qui a pour but d’infiltrer le système informatique de votre ordinateur. Les hackers peuvent vous l’envoyer via Internet, par mail ou par un lien qui va vous attirer. Ce type de virus vous est transmis pour permettre au pirate de contrôler votre ordinateur à distance. Dès lors, il est en possession de vos données et peut en faire ce qu’il désire.

Comment fonctionne-t-il ?

Le cheval de Troie s’installe automatiquement dans votre système lorsque vous cliquez maladroitement sur un lien malveillant. Souvent, il se présente sous forme de pièces jointes d’un mail, incluant un fichier à extension.rar ou.zip,.exe, etc. Après le clic, le pirate informatique est capable de prendre le contrôle de votre ordinateur. Cette manœuvre est souvent effectuée dans le but d’acquérir toutes vos données personnelles pour les utiliser à des fins criminelles. De plus, la présence de ce type de virus provoque un comportement étrange de votre appareil (système figé, démarrage lent,…)

Comment les supprimer ?

L’idéal est d’abord de les éviter, en n’ouvrant aucun mail suspect. Ensuite, l’utilisation d’un antivirus est fortement préconisée pour protéger votre appareil contre ce genre de malware. Dans le cas où votre ordinateur est déjà infecté, l’antivirus peut également le détecter afin de le supprimer de votre système. S’il persiste, un formatage de disques est une réinstallation du système peut résoudre radicalement le problème.

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *